Déjà accompagnante périnatale et/ou petite enfance, cela fait plusieurs mois où années que j’ai développé mon activité sans les résultats escomptés, que faire …?
J’ai échangé avec une professionnelle qui réalise ses prestations depuis plusieurs années. Ces derniers mois, elle s’est posée beaucoup de questions, et elle m’a partagé son inquiétude de ne pas voir son chiffre d’affaires augmenter à la hauteur de ses attentes. À contre-coeur, elle évoque le fait de devoir reprendre sa vie professionnelle précédente !
Pourquoi son activité ne décolle pas comme elle le voudrait ? Je vous partage 3 raisons qui limitent le déploiement de votre activité ci-dessous :

Nos projections mentales

La première raison se situe au niveau cérébral : nos projections nous limitent …. En quittant la vie salariée nous sommes avons bien souvent déjà réfléchi à notre projet, nous avons envisagé quelle prestation nous souhaitons proposer, et/ou quel public nous attire…

Nous projetons notre future vie professionnelle par nos pensées, ce qui est normal pour tout individu. Une fois en activité, et « la tête dans le guidon », le risque de ces projections est de s’enfermer dans un mode de prestation, de ne pas voir le potentiel que l’on a. On se limite ainsi soi-même. Notre cerveau est et reste consciemment ou non focalisé sur cette prestation, voire vision, sans possibilité d’élargir son champ visuel de façon plus large.

Les oscillations émotionnelles

Au niveau émotionnel, il peut s’en suivre un sentiment d’échec, qui nous entraînent dans le cercle descendant. Nous avons peu de clients, nous nous remettons donc en question .. s’en suit une diminution de confiance en soi et des questionnements sur la légitimité. Les oscillations émotionnelles font parties des plus grandes ennemies du chef d’entreprise. Elles peuvent gouverner notre mental, nos actions et rapidement nous entraîner dans une certaine procrastination, voir paralysie momentanée…

Des actions aléatoires

Au niveau corporel nous pouvons nous retrouver dans deux comportements différents : 

  • Le figement : nous nous retrouvons dans une sorte de figement, ne sachant plus quelles actions déployer façon pertinente.
  • L’hyper-activité, se mettre en mouvement sans avoir défini un but, une orientation précise, à moyen court et long terme. L’action n’est pas réfléchie, aucune stratégie de développement de l’entreprise n’est réalisé engagée et suivie. L’orientation des actions se fait de manière aléatoire. (En exemple cela peut être le faite de se lancer dans une Nième formation,  c’est-à-dire de chercher toujours des outils différents en se disant que cet outil va toucher le public que l’on cible, et qu’une fois la formation réalisée, nous aurons davantage de clients.)
–> L’objectif pour rayonner dans son activité est de pouvoir aligner ses trois plans !

Définir son plan d’action à court, moyen et long terme pour avoir une orientation stratégique de son entreprise et cela en lien avec une certaine stabilité émotionnelle qui nous permet de diriger notre notre énergie de façon adéquate.

Au niveau corporel, il s’agit d’utiliser son plein potentiel en se basant sur des compétences que nous avons déjà et on les exploitant pour avancer avec facilité et aisance s’en s’épuiser ni se vider de son énergie.

Si tu te retrouves toi aussi dans une impasse professionnelle, je t’invite à réserver un appel découverte entièrement gratuit. Il te permettra dans un premier temps de réaliser un bilan des freins qui existent dans le déploiement de ton activité. Dans un deuxième temps, et selon ton niveau de motivation, nous pourrons dresser un plan d’action concret pour t’aider à avancer avec sérénité et énergie dans ton projet…

Intégrer le groupe facebook : « EJE, prof petite enfance en transition vers l’entrepreneuriat / le libéral »


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *